Escort boy temoignage




« La prostitution, c’est vraiment du boulot »

Nous te contacterons dès que nous aurons une mission dans tes cordes. Ah, dernière chose: Soudain, j'ai dix ans et je suis agent secret.

Changer mon mot de passe

Trop bien. Je m'appellerai Solal, comme dans Belle du Seigneur.

Une semaine plus tard, je reçois un coup de téléphone de Stéphane. J'ai une mission pour toi. Une cliente, avocate d'affaires, la trentaine, a besoin de quelqu'un pour l'accompagner à un cocktail professionnel. Rendez-vous avec elle mardi 19 heures au Gato Negro. Qu'est-ce que j'ai à faire exactement? Puis vous vous rendez ensemble au lieu de la réception. Tenue casual chic, veste de costard au minimum, pas de cravate. Tu devras sans doute jouer un rôle. Quand la mission est terminée, tu m'envoies un texto pour me dire que tout est OK.

« Mes copines m’ont offert un escort pour mes 40 ans »

Des questions? Bonne chance et à mardi! Nous nous sommes rencontrés en "jouant au tennis, il y a moins d'un mois". Mardi, 18 h 55, Gato Negro. J'attends la cliente, Maria, devant le bar branché, vêtu d'un costume Calvin Klein cintré, chemise blanche de la même marque, légèrement parfumé — en Bleu de Chanel, comme indiqué sur mon descriptif.

Elle arrive à 19 heures pile, vêtue comme convenu d'un tailleur sobre mais chic. Brune, élancée, plutôt charmante. Tout en me souriant, elle me jauge rapidement, semble satisfaite de la marchandise. Je suis Maria. Il s'agit sans doute de sa première fois.


  • rencontre femmes.
  • rencontre par sms gratuit.
  • Escort boy : « Ma tenue de travail, c’est nu. Je me suis mis à la muscu »;

Ça a beau être la mienne également, je ne peux me permettre de laisser transparaître une quelconque hésitation. Mon rôle est de la mettre à l'aise, suffisamment en confiance pour que l'image que nous projetions pendant le cocktail lui soit bénéfique. Pour cela, il est important que nous partagions quelque chose, même brièvement. Après quelques gorgées de Chianti, elle se détend et me révèle qu'elle déteste les cocktails. Je lui raconte l'anecdote de ma première réception diplomatique où je me tourne en ridicule.

Déjà inscrit ? Identifiez-vous.

Cette anecdote débouche sur des rires, croisement de regards, et en quelques instants nous voilà complices. Intérieurement, je pousse un soupir de soulagement. C'est parti. Elle me parle alors d'elle, de sa famille, puis de son travail — un poste qu'elle n'occupe que depuis peu et qui la stresse au sein de ce prestigieux cabinet. Elle revient finalement au cocktail, premier événement auquel elle est conviée depuis son arrivée. Je serai sa date. Elle esquisse les contours d'un scénario. Qu'est-ce que je pourrais bien faire dans la vie?

Consultant en communication, tiens. Suffisamment vague tout en sonnant bien, et tellement proche de la réalité que je n'aurais qu'à broder. Règle de base du mensonge: OK, allons-y. Le cocktail s'avère tout ce qu'il y a de plus classique: La sensation d'évoluer dans un milieu dont je connais les codes tout en y jouant un rôle est grisante. Plus que jamais, j'ai le sentiment d'être un agent secret: Le fantasme de l'agent secret mis à part, je ne perds pas de vue l'objectif de ma mission. Je tâche de mettre Maria en valeur en devenant le meilleur ami de chaque personne qu'elle me présente, sans toutefois en faire trop.

Je parle politique économique avec son collègue Franz, danse contemporaine avec Mila, squash avec son boss, glisse une blague sur notre rencontre imaginaire au club de tennis, et tâche avec difficulté de résister au champagne dont les coupes ne cessent de se remplir devant mes yeux frustrés. Une coupe, maximum. La soirée se termine, Maria semble ravie. J'ai rempli mon rôle, elle a passé un bon moment et se sentira d'autant plus en confiance au travail. À part quelques regards complices, aucune tension sexuelle ne s'est manifestée, et je repars chez moi en taxi, payé par l'agence.

Mission terminée. Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de poursuivre plus mon aventure d'escort. Pourquoi ce jeune homme? Trois raisons: Il se souvenait de Betty et de Kris. Betty et Kris étaient excitées comme des gamines quand je leur ai raconté. Bizarre, mais bon, tout était bizarre. On a été tous les deux très ponctuels. Il avait un sourire qui illuminait son visage.

Escort boy : « Ma tenue de travail, c’est nu. Je me suis mis à la muscu »

Il posait peu de questions, mais savait écouter. Allais-je oser ou pas? Tu parles Il avait une sacoche de médecin, je lui ai demandé: Il était joli garçon.

escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
escort boy temoignage Escort boy temoignage
Escort boy temoignage

Related escort boy temoignage



Copyright 2019 - All Right Reserved